Saving changes...

Done

Error

Correction chirurgicale des amétropies myopiques : de la PKR au SMILE - C.O.C. 2018 - AOF

Correction chirurgicale des amétropies myopiques : de la PKR au SMILE - C.O.C. 2018 - AOF

Correction chirurgicale des amétropies myopiques : de la PKR au SMILE - C.O.C. 2018 - AOF

Dr Catherine Albou-Ganem
Dr Catherine Albou-Ganem
on behalf of Association des Optometristes de France

$FREE $ FREE $ FREE

$11.58 $ 11.58 $ 11.58

$ FREE $ FREE $ FREE
$ 11.58 $ 11.58 $ 11.58
Normal Price: FREE $11.58

Review:

Launch date: 13 May 2018
Expiry Date:

Last updated: 01 Nov 2018

Reference: 189092

This course is no longer available

Exam is embedded in the course
No preview available
No Exam Available

Latest User Comments

Mr Olivier Delahaye (1 Nov 2018)
good

I would like to...

Course Availability

This course is only available to trainees days after purchase. It would need to be repurchased by the trainee if not completed in the allotted time period. This course is no longer available. You will need to repurchase if you wish to take the course again.

Description

La correction chirurgicale cornéenne des amétropies myopiques au laser peut se faire par différentes techniques utilisant différentes technologies. La première technique utilisée depuis 1990 en France est la PKR, Photo Kératectomie Réfractive. Elle consiste à remodeler la cornée au laser Excimer après avoir retiré l’épithélium. Cette technique a fait la preuve de sa précision, de son efficacité et de sa stabilité. Les résultats sont très satisfaisants et l'emmétropie est obtenue dans la quasi-totalité des cas pour des myopies inférieures à 6 dioptries. Elle présente cependant l’inconvénient d’être douloureuse pendant trois jours et d’imposer aux patients une reprise des activités retardée.
Le LASIK, qui débute en 1994 en France, évite cet inconvénient en éliminant les phénomènes douloureux et autorise le patient à une reprise des activités quasi immédiate. Le LASIK consiste à remodeler la cornée au laser Excimer, comme dans le cas de la PKR, mais après avoir découpé un volet cornéen maintenu par une charnière à l’aide du laser femtoseconde. Il présente les mêmes avantages en ce qui concerne la précision, l'efficacité et la stabilité que la PKR et permet de corriger des amétropies allant jusqu’à -10 dioptries selon l’épaisseur de la cornée.
Le SMILE (pour Small Incision Lenticule Extraction), quant à lui, présente les mêmes avantages que le LASIK et autorise une reprise quasi immédiate de toutes activités, même la pratique de sports violents, contre-indiquée après le LASIK. Le SMILE permet également de réduire la sensation de sécheresse oculaire souvent perçue dans les premiers mois après les interventions et maintient au mieux l’architecture de la cornée. L'intervention consiste à découper au laser femtoseconde un lenticule intra-cornéen dont l’épaisseur varie avec l'amétropie à corriger et à le retirer à travers une incision de 3mm. La précision de cette technique est encore meilleure que celle du LASIK.

Objectives

Correction chirurgicale des amétropies myopiques : de la PKR au SMILE
La correction chirurgicale cornéenne des amétropies myopiques au laser peut se faire par différentes techniques utilisant différentes technologies. La première technique utilisée depuis 1990 en France est la PKR, Photo Kératectomie Réfractive. Elle consiste à remodeler la cornée au laser Excimer après avoir retiré l’épithélium. Cette technique a fait la preuve de sa précision, de son efficacité et de sa stabilité. Les résultats sont très satisfaisants et l'emmétropie est obtenue dans la quasi-totalité des cas pour des myopies inférieures à 6 dioptries. Elle présente cependant l’inconvénient d’être douloureuse pendant trois jours et d’imposer aux patients une reprise des activités retardée.
Le LASIK, qui débute en 1994 en France, évite cet inconvénient en éliminant les phénomènes douloureux et autorise le patient à une reprise des activités quasi immédiate. Le LASIK consiste à remodeler la cornée au laser Excimer, comme dans le cas de la PKR, mais après avoir découpé un volet cornéen maintenu par une charnière à l’aide du laser femtoseconde. Il présente les mêmes avantages en ce qui concerne la précision, l'efficacité et la stabilité que la PKR et permet de corriger des amétropies allant jusqu’à -10 dioptries selon l’épaisseur de la cornée.
Le SMILE (pour Small Incision Lenticule Extraction), quant à lui, présente les mêmes avantages que le LASIK et autorise une reprise quasi immédiate de toutes activités, même la pratique de sports violents, contre-indiquée après le LASIK. Le SMILE permet également de réduire la sensation de sécheresse oculaire souvent perçue dans les premiers mois après les interventions et maintient au mieux l’architecture de la cornée. L'intervention consiste à découper au laser femtoseconde un lenticule intra-cornéen dont l’épaisseur varie avec l'amétropie à corriger et à le retirer à travers une incision de 3mm. La précision de cette technique est encore meilleure que celle du LASIK.
Dr Catherine Albou-Ganem

Author Information Play Video Bio

Dr Catherine Albou-Ganem
on behalf of Association des Optometristes de France

Docteur Catherine Albou-Ganem, ophtalmologiste spécialisée dans la chirurgie réfractive et l'opération de cataracte.
Après avoir fait son internat en 1983 aux Quinze-Vingts (Paris) puis assistante spécialiste dans le service du Dr Limon elle devient responsable du pôle de Chirurgie Réfractive et de l’évaluation de la 1ère étude française sur la correction chirurgicale de la myopie au laser excimer en 1990. Depuis 1998, elle est attachée dans le service du Pr Sahel et membre fondateur de la Clinique de la Vision à Paris.
Présidente de la SAFIR (2011-2013). Membre du CA de la SFO (2010-2016). Vice-présidente de la SFO (2016-2017). Membre de l'European Society of Cataracte and Refractive Surgery. Expert auprès de l'HAS depuis 2010.

Current Accreditations

This course has been certified by or provided by the following Certified Organization/s:

Faculty and Disclosures

Additional Contributors

Conflicts Declared

Conflicts of Interest declaration by Author:

null

User Reviews (1)

Go Back
Mr Olivier Delahaye (1 Nov 2018)
good

Loading...


Saving changes...

Done

Error